English
Graphic

Nos 4 recommandations pour la Directive Energies Renouvelables

Par Alix Bolle, Blandine Pidoux, le 29 février 2016

La Directive Energies Renouvelables de 2009 a fourni en son temps un cadre et un élan essentiels aux Etats Membres pour promulguer des programmes nationaux ambitieux et plannifier le déploiement d’installations sur leurs territoires. Sans les objectifs contraignants transcrits à l’échelon national, et les tarifs de rachats d’électricité qui s’en sont suivis, nous serions loin d’être arrivés là où nous en sommes aujourd’hui, en particulier en terme de développement technologique, et de la création d’emploi qui y est liée - et pour lesquelles l’Europe a joué un rôle leader.

L’UE souhaite vivement conserver ce titre de champion, mais elle est en train de se faire distancier par d’autres régions du Monde, comme la Chine ... Peut-être cela signifie-t-il que le temps est venu pour une approche différente du développement des renouvelables, centrée sur ce qui distinguait l’Europe des autres régions du Monde : son modèle social.

Sur la base des succès que connaissent certains Etats Membres, tels que l’Allemagne ; l’Autriche et les Pays scandinaves, l’UE ne devrait-elle pas s’évertuer à devenir le numéro un mondial de la coopérative énergétique ? Une telle ambition serait source de nombreux avantages, dont le plus évident serait une plus grande acceptation de la société pour les projets locaux d’énergie renouvelables. En parallèle, la tendance à la remunicipalisation des services énergétiques voit les autorités locales - qui jouissent d’un meilleur taux de confiance que les grandes multinationales - reprendre le contrôle de la fourniture locale d’énergie et de la gestion des réseaux, et réinvestir les profits générés dans des projets locaux de développement. La société civile en général, souhaite prendre un rôle plus actif dans les systèmes énergétiques. Quelle plus belle opportunité pour les institutions européennes d’embrasser cette tendance, et au passage de réconcilier les citoyens décus au grand Projet Européen ?

C’est la réponse d’’Energy Cities à la consultation de la Commission européenne, en 4 recommandations clés :

Four Recommendations for the revised Renewables Directive - February 2016 Four Recommendations for the revised Renewables Directive - February 2016

To accelerate the trend of energy democracy across the EU, Energy Cities has put forward four key recommendations...

Fore more information, read our full response to the REDII Consultation



Télécharger : PDF - 268.6 ko

Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
Sustainable City Network (GR) Greece | CEDEF-Central European Development Forum (RS) Serbia | Albertville France | Union of Communities of Armenia (AM) Armenia | Agencia de Energia & Ambiente da Arrabida - Energy agency Portugal
Opinions
Opinions
Evénements à venir
Rencontres des villes du transport gratuit - Cities Meeting on Free Public Transport
Du 3 au 4 septembre

Behave 2018 conference
Du 5 au 7 septembre

Conférence sur les territoires pionniers de la transition énergétique en France et en Allemagne
Du 5 au 6 septembre

"Dealing with the past & Planning for the future - turning urban brownfields into possibilities" Baltic Urban Lab final conference
Du 6 au 7 septembre

URBACT City Festival
Du 13 au 14 septembre

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
-->
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 238 - mars 2016

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Politique de confidentialité
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles