English
Graphic

Le chauffage et le refroidissement urbains facilités grâce à Hotmaps !

par Sara Giovannini le 1er octobre 2018 / 320 visites

Les réseaux de chauffage et de refroidissement urbains présentent de nombreux avantages, au premier rang desquels leur excellente efficacité énergétique. Mais leur planification n’est pas chose aisée, en partie en raison du manque de données et d’outils appropriés qui permettraient de soutenir les collectivités locales dans cet effort. Le projet Hotmaps financé par l’UE dans le cadre du programme Horizon 2020 a tous les atouts pour relever ce défi et accélérer de manière spectaculaire la planification des réseaux de chauffage et de refroidissement urbains !


Le chauffage et le refroidissement jouent un rôle essentiel dans la décarbonisation à long terme du système énergétique européen, ce secteur représentant en effet 51 % de la consommation finale d’énergie en Europe et près de 27 % des émissions de CO2. Vous avez sans doute déjà entendu parler des réseaux de chauffage et de refroidissement urbains, mais comment fonctionnent-ils exactement ? Pour faire simple : grâce à une chaudière centrale de forte puissance, à un réseau enterré de canalisations calorifugées et à un échangeur de chaleur, chaque bâtiment raccordé au réseau reçoit l’eau chaude/froide ou la vapeur dont il a besoin pour alimenter son propre réseau de distribution (radiateurs, réseau d’eau, etc.).

A Helsinki par exemple, la conversion à une énergie plus verte du réseau de chauffage et de refroidissement urbain a joué un rôle central dans l’engagement de la ville à atteindre la neutralité climatique d’ici 2035. La capitale finlandaise dispose de sa propre entreprise énergétique, Helen Oy, qui fournit électricité, froid et chaleur à ses clients. Helen Oy souhaite convertir son outil de production, alimenté actuellement en charbon et gaz naturel, en un outil complètement neutre du point de vue climatique d’ici 2050. L’entreprise a récemment annoncé qu’elle allait fermer sa centrale au charbon de Hanasaari et modifier ses nouvelles installations afin qu’elles puissent recycler et stocker l’énergie et utiliser plus d’énergies renouvelables produites localement.

Le chauffage et le refroidissement urbains : beaucoup d’avantages et quelques points à considérer

Le principal avantage des réseaux de chauffage et de refroidissement urbains est leur excellente efficacité énergétique : une seule installation alimentant de multiples logements, moins de ressources sont nécessaires pour produire la même quantité d’énergie. Ces réseaux acceptent également des sources d’énergie qu’une chaufferie standard ne pourrait utiliser, comme la géothermie ou les copeaux de bois, et peut réutiliser la chaleur produite par les bâtiments industriels raccordés au réseau. Un autre avantage des réseaux de chauffage et de refroidissement urbains est que les consommateurs ne paient que pour la quantité d’énergie utilisée, comme pour leur consommation de gaz ou d’électricité. Certains points doivent cependant être pris en compte avant de décider d’investir dans un tel réseau : l’investissement initial est considérable et les bâtiments à raccorder ne doivent pas être trop éloignés les uns des autres. Par ailleurs, les canalisations doivent être parfaitement calorifugées, afin de limiter les déperditions d’énergie (et les pertes financières associées).

Hotmaps dévoile un ensemble complet de données ouvertes sur le chauffage et le refroidissement

Planifier des réseaux de chauffage et de refroidissement urbains n’est pas chose aisée : de multiples connaissances et données sont nécessaires pour développer des stratégies à l’échelle locale, régionale et nationale. Mais c’est là que Hotmaps intervient ! Ce projet européen financé dans le cadre du programme Horizon 2020 entend développer un logiciel de planification des réseaux de chauffage et de refroidissement facile à utiliser, fonctionnant sur le principe de l’open source et utilisable par les villes des 28 Etats membres de l’UE. Le projet a récemment dévoilé un nouvel ensemble de données ouvertes sur le chauffage et le refroidissement qui servira de base au logiciel. Cette base de données couvre l’ensemble des Etats membres de l’UE, intègre les différentes échelles spatiales, et a tous les atouts pour accélérer de manière spectaculaire la planification des réseaux de chauffage et de refroidissement !
Les données ont été compilées par un groupe d’experts du centre de recherche italien EURAC, de l’unité d’économie de l’énergie de l’Université de Technologie de Vienne et de l’institut allemand Fraunhofer ISI. Ces données sont regroupées en quatre secteurs : résidentiel, services, industrie et transports. Une synthèse globale du processus de collecte des données a été publiée en mars 2018 et les données sont régulièrement mises à jour par l’équipe du projet Hotmaps. Tous les ensembles de données sont disponibles gratuitement et peuvent être téléchargés ici. Il sera bientôt possible de survoler en ligne les données et de tester d’autres fonctionnalités de planification dans la version bêta de l’outil.
Le logiciel est actuellement testé dans 7 territoires pilotes impliqués dans le projet par l’intermédiaire d’Energy Cities : Comté de Kerry (Irlande), Milton Keynes (UK), Aalborg (Danemark), Saint-Sébastien (Espagne), Bistrita (Roumanie), Genève (Suisse) et Francfort (Allemagne).


A très bientôt pour de nouvelles informations tout aussi passionnantes sur le projet Hotmaps !
http://www.hotmaps-project.eu/






L'équipe

Catégories du blog
Line
Derniers billets
Line
Archives
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Français > BLOG

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Politique de confidentialité
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles