English
Graphic

Edito politique : Permettre à l’Europe de tenir debout

Par Claire Roumet, le 12 octobre 2017

Une Europe plus démocratique, souveraine, unie, c’est la « sainte Trinité » selon le Président de la République française Emmanuel Macron qui a dessiné sa vision de l’Europe la semaine dernière. Les médias en auront retenu une proposition d’Europe plus intégrée pour quelques Etats ; mais regardons de plus près.

« La quatrième clé de notre souveraineté, c’est d’être capable de répondre à la première des grandes transformations du monde, la transition écologique »

Comment ? 4 axes de transformation sont détaillés :

1. interconnecter les marchés de l’énergie, c’est un classique, un objectif prioritaire de l’Union de l’Energie que la France bloque souvent à Bruxelles, frileuse de garder ses centrales nucléaires à l’abri de la concurrence de l’électricité renouvelable espagnole. Un vrai changement de posture donc.

2. Un prix plancher pour la tonne carbone à 30€ : en l’absence d’unanimité sur la fiscalité, il est très difficile dans le cadre européen de faire avancer l’idée d’une taxe carbone, instrument le plus efficace, pensent les spécialistes, pour faire une vraie transformation de l’économie. Un prix plancher, permettrait d’adapter l’instrument du marché de quota d’émissions, en incluant un prix minimum. Pourtant les économistes sont aussi nombreux à trouver ce prix trop bas pour être un vrai signal et changer les investissements. Cela reste un premier pas.

3. Une taxe carbone aux frontières pour protéger l’économie européenne en rendant les produits venus d’ailleurs moins compétitifs. La meilleure protection resterait de réduire notre demande d’énergie (y compris grise) mais cette taxe aux frontières propose aussi en creux de redessiner la géopolitique du climat (comme le suggère dans son analyse du discours, Paul Magnette, Maire de Charleroi, Belgique)(1) en identifiant clairement les pays qui respectent l’Accord de Paris des autres.

4. Et enfin, des contrats de transition de territoire Cette dernière proposition fait échos à celle de la Commission qui souhaite tester dans quelques régions « charbon » une nouvelle forme de partenariat entre les territoires de différents niveaux pour affecter les Fonds structurels à un projet de transformation/reconversion industrielle. L’idée serait de concevoir pour tous les partenaires de la zone affectée par une fermeture de mines, ou de centrales, la société civile, les entreprises, la ville, la région, l’Etat et la Commission, un projet de transition de territoire. En France plusieurs contrats pilotes seront signés en 2018 ; la Commission projette de signer avec la région de Nobaky en Slovaquie dans les mois qui viennent.

Pour Energy Cities, bien plus qu’un quatrième axe de transformation, cela doit constituer la colonne vertébrale du projet européen, ce qui permettra au continent de tenir debout, d’assurer une Europe plus démocratique, souveraine, unie. Démocratique parce que tous les acteurs seront mobilisés dans la transformation ; souveraine, parce que le développement local sera basé sur les ressources des territoires ; unie parce que les contrats seront passés entre plusieurs niveaux, plusieurs territoires dans une approche de coopération dépassant l’opposition classique urbain-rural pour les dépenses de cohésion régionale.

Ces propositions pour le futur de l’Europe constituent un projet de long terme. L’annonce par Jean-Claude Juncker, Président de la Commission, dans son « Etat de l’Union », d’une réflexion autour des articles du Traité concernant l’énergie et du besoin de les redéfinir montre que les débats sont ouverts à intégrer le XXIieme siècle dans le concept de sécurité énergétique, derrière lequel se cachent les Etats membres pour retarder leur nécessaire transformation industrielle.


par Claire Roumet, Déléguée Générale d’Energy Cities







(1) www.lemonde.fr/idees/article/2017/09/30/paul-magnette-m-macron-sisyphe-europeen_5193893_3232.html

  RSS Fil RSS
Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
Union of Communities of Armenia (AM) Armenia | Agencia de Energia & Ambiente da Arrabida - Energy agency Portugal | Mariupol Ukraine | Cities Northern Netherlands (NL) Belgium | Lisboa E-Nova - Lisbon Energy and Environment Agency Portugal
Opinions
Opinions
Evénements à venir
EU Covenant of Mayors Ceremony
Jeudi 22 février

Webinar - Home renovation in Europe : The User Perspective
Mardi 27 février 11:00-12:30

Covenant of Mayors workshop at the Urban Future Global Conference - Unlocking the energy and climate transition in cities : What role for leadership ?
Mercredi 28 février 11:00-12:30

Rencontres nationales de la participation
Du 6 au 8 mars

Social Fairness and Civil Society Participation in Europe’s Energy Transition
Mercredi 7 mars

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 254 - octobre 2017

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles