English
Graphic

Edito politique : Bu(e)rger Energy en perte de vitesse

Par Claire Roumet, le 8 février 2018

déléguée générale d’Energy Cities

Non, ce n’est pas une offre promotionnelle « cheesy » du dernier restaurant de burgers à la mode. C’est la traduction de « collectifs d’énergie citoyenne » qui ont fait la renommée et le succès de la transition énergétique allemande. Combien de fois n’a-t-on entendu que la transition, pour être acceptable et acceptée, doit se baser sur la participation des citoyens comme l’ont montré le Danemark ou l’Allemagne.

Dans son roman "Brandebourg", Juli Zeh, auteure et essayiste d’outre-Rhin, décrit de manière acerbe l’arrivée d’éoliennes dans un village du sud de Berlin. Il y a le maire qui voit ça comme une bénédiction pour payer la crèche et les services publics locaux minimum avec la redevance générée par la production d’électricité. Il y a aussi le défenseur des oiseaux qui s’oppose à tout par principe. Le capitaliste de l’ouest qui y voit un complément après avoir acheté les terres agricoles de la moitié de la commune, puis toute une série de personnages coincés entre l’envie et la rage. Sans parler du représentant du ministère qui, de toute façon, implantera les éoliennes où l’administration aura décidé de le faire de façon unilatérale en arguant de la mise en œuvre les accords de Paris. Quand elles seront installées, les éoliennes redessineront les rapports de force entre les habitants, il y aura des perdants et des gagnants.

Et c’est bien de cela qu’il s’agit aujourd’hui : la transition énergétique génère déjà des suspicions alors qu’elle peut être un puissant moteur de reconversion des territoires et de cohésion sociale. Suspicion que cette transition soit prise en otage par quelques acteurs, classique. Aujourd’hui en Allemagne, les projets citoyens Bürgerenergie font l’objet de toutes les critiques et ont perdu (c’est un comble) la confiance des citoyens. Les grands producteurs se sont engouffrés dans le flou de la définition pour proposer des montages, y compris en utilisant leurs propres salariés pour jouer les « citoyens locaux », leur garantissant de remporter les appels d’offres. Les coopératives d’énergie, force de la transition, sont en perte de vitesse.

Et cette tendance a un impact très fort dans les négociations européennes sur le paquet « Énergie propre pour tous » qui cherche justement à définir les « communautés locales de l’énergie ». Certains députés allemands, face à l’offensive des grands groupes, voudraient restreindre la définition aux « Stadtwerke », les compagnies municipales. Pourtant, elles font aussi partie du groupe des acteurs classiques. Dans de nombreux pays, l’émergence d’acteurs hybrides, basée sur une alliance unique entre citoyens et collectivités, sur des relations nouvelles entre acteurs et dessinant une gouvernance locale différente, ne pourra transformer les systèmes énergétiques que si ces partenariats sont reconnus dans la loi et donc protégés.

Ce mois-ci, la Commission Énergie du Parlement européen doit adopter sa position sur la régulation du marché de l’électricité. Il faut que le mandat du Parlement pour les négociations à venir avec la Commission et le Conseil européen soit clair : Oui, il faut soutenir les acteurs locaux et pour cela, une définition claire et la reconnaissance des energy communities est plus importante que jamais. Tout comme les moyens qui pourraient leur être alloués dans le prochain cadre financier pluriannuel post 2020 de l’UE.

  RSS Fil RSS
Members
Carte des membres
BIENVENUE AUX NOUVEAUX MEMBRES :
CEDEF-Central European Development Forum Serbia | Albertville France | Union of Communities of Armenia (AM) Armenia | Agencia de Energia & Ambiente da Arrabida - Energy agency Portugal | Mariupol Ukraine
Opinions
Opinions
Evénements à venir
Hadera Energytech Conference
Mardi 29 mai

EU Sustainable Energy Week : Lead the Clean Energy Transition
Du 4 au 8 juin

The Power of Heat : COGEN Europe annual conference
Du 5 au 6 juin

« Transition énergétique et sociétale : comment changer d’échelle ? »
Du 6 au 9 juin

A fair transition ? How can the EU post-2020 budget support local energy leadership ?
Jeudi 7 juin 09:00-10:30

Tous les événements à venir >>
Line
Retrouvez Energy Cities sur
Line
separator
Vous êtes ici : Energy Cities, Local authorities in energy transition. > Newsletters > Newsletter - Energy Cities - fr > 258 - Février 2018

A propos
En bref
Gouvernance
Les membres
L'équipe
Offre d'emploi
Stages
Contact
Positions
Adherer
Comment adhérer ?
Nous avons adhéré
Actions
Initiatives & Campagnes
Projets
Ateliers
Webinaires
Conférence Annuelle
Voyages d'étude
Ressources
Transition énergétique
Actions des villes
Publications
EC INFO magazine
Newsletter Energy Cities
Actu "Territoires en Transition"
BLOG
Medias
Communiqués
Articles
Outils de communication

 
Adresses Energy Cities - Besançon Energy Cities - Bruxelles